Gibran Khalil Gibran - Le fou

Publié le par Opaline

GIBRAN  KHALIL  GIBRAN

1883 - 1931

Gibran Khalil Gibran est un libanais chrétien de rite maronite .

La grande pauvreté de sa famille la fait émigrer aux Etats-Unis .

Grâce au soutien de ses enseignants , à Boston , il fréquente les milieux littéraires .

en 1901, Gibran fait un séjour de deux ans à Paris  où il étudie 

la peinture à l'Académie des Beaux Arts.

Poèmes , contes empreints de mystique et peintures  font l'essentiel de son oeuvre .

GKG-Auto-portrait.jpg 

GKG -  Autoportrait

Il est des fous dont on peut penser qu'ils sont des Sages !

Car, reconnaître la folie , en soi, est sagesse .


Le Fou  (1918) 


Les 7 Moi

"A l'heure la plus tranquille de la nuit, alors que le sommeil s'emparait de moi,

mes 7 Moi  se mirent à converser entre eux en chuchotant ainsi :


~ Le 1er Moi ~

"Ici, dans ce fou, voilà que je demeure depuis bien des années, n'ayant rien à faire

que de renouveler sa souffrance,  le jour... et son chagrin, la nuit.

Je ne peux plus supporter mon sort davantage et maintenant, je me révolte !"

 GKG-Douleur.jpg

GKG - La douleur 

 

~ Le 2ème Moi ~

"Ton sort est meilleur que le mien, frère  car il me fut imparti

d'être le Moi joyeux de ce fou.

Je ris son rire et chante ses moments heureux et avec des pieds

aux triples ailes, je danse des idées lumineuses.

Moi, je dois me révolter contre cette existence fastidieuse !"

GKG-Harmonie-au-pic.jpg

GKG - Harmonie au pic

 

~ Le 3ème Moi ~

"Que dire de moi, le Moi dominé par l"Amour, le tison enflammé

de passion déchirante et de désirs fantastiques !

C'est moi , le Moi malade d'amour qui devrait me révolter contre ce fou  !"

GKG-Amour.jpg

GKG - Amour

 

~ Le 4ème Moi ~

"C'est moi qui suit le plus misérable parmi vous car il ne m'a été donné

que d'être une haine odieuse et une répulsion destructrice.

C'est moi , le Moi pareil à la tempête, né dans les caves sombres de l'enfer,

c'est moi qui devrait me révolter d'être l'esclave de ce fou !"

GKG-Le-jugement.jpg

GKG - Le jugement

 

~ Le 5ème Moi ~

"Non, c'est moi, le Moi pensant, le Moi fantastique, le Moi de la soif,

le Moi de la faim, condamné à vagabonder sans répit

en quête de choses inconnues et non encore créées.

C'est moi , et non pas vous, qui devrait me révolter !"

GKG-Monde-divin.jpg

GKG - Le monde divin

 

~ Le 6ème Moi ~

"Et moi, le Moi travailleur, digne de pitié, qui, avec des mains patientes

et des yeux ardents, transforme les jours en rêve et confère

aux éléments amorphes, une forme nouvelle et éternelle.

C'est moi qui devrait me révolter contre ce fou agité !"

GKG-Bcharre.jpg

Bcharré (Liban), ville natale de Gibran Khalil Gibran


~ Le 7ème Moi ~

"Qu'il est étrange de votre part de vouloir vous révolter tous contre cet homme,

sous prétexte que chacun d'entre vous a un sort prédestiné à accomplir.

AH ! si seulement j'étais l'un de vous, un  Moi au sort déterminé !"

Mais je n'en ai point !

"Je suis le Moi fainéant, relégué dans l'oubli, à jamais vain et inutile ,

alors que vous , vous êtes occupés à recréer la vie.

Qui devrait donc se révolter, voisins ?

Est-ce vous ou bien moi ?"

 GKG-Murmure-du-silence-II.jpg

GKG - Murmure du silence

 

"Quand le 7ème Moi parla ainsi, les 6 autres Moi le regardèrent avec pitié

mais ne répondirent plus . Et comme la nuit s'avançait, ils s'endormirent,

 l'un après l'autre, envahi par une nouvelle et heureuse résignation.


Seul le 7ème Moi demeura en place à contempler et

à fixer le néant, caché derrière toute chose."

P.-Soulages-outrenoir--1979-.jpg 

Pierre Soulages - Outrenoir (1979)    

 

*

 

 

 

Publié dans ECRITS VAINS

Commenter cet article

antonio 22/12/2012 01:59

Hello Opaline
cela fait longtemps que je n'étais pas passé chez toi et ce soir j'ai voulu prendre de tes nouvelles.
Je tombe ainsi sur cet article: très beau et superbement illustré.
Le moyen orient nous a donné de longue date des grandes figures de la poésie et de l'art en général. Dommage que le grand public s'y intéresse très peu.
J'espère que tu vas bien et te fais tous mes voeux pour ton accomplissement personnel.
Amicalement
Antonio

arlequin 28/10/2012 17:27

"Que deviens-tu, Opaline?" dit-il d'une toute petite voix pour ne pas l'effrayer !!!

tévi 20/10/2012 10:32

je viens de passer un bon moment dans votre espace. merci.

Barbara 11/10/2012 15:41

Bonjour Opaline,

J'espère que tu vas bien.

J'avais Le prophète de Khalil Gibran dans l'édition des Mille et une nuits dans ma bibliothèque. Je n'avais mais pris le temps de le lire. jusqu'à un mariage. Mixte entre une femme musulmane et un
français bien de chez nous. Ou au mariage du frère de cette jeune femme et d'une française bien de chez nous.
Dans leur volonté de respecter les traditions de chaque famille, les cérémonies ont été créées pour chaque mariage en puisant dans chaque culture.
Un passage de ce livre a été lu:
A propos du mariage
http://beurgay.free.fr/gibranchap2.htm
A propos des enfants
http://beurgay.free.fr/gibranchap3.htm
En rentrant, je me suis précipitée pour lire enfin ce livre. En ces temps nauséabonds, cette "anecdote" ma parait essentielle.
A bientôt Opaline sur les chemins de l'Humanité.

arlequin 21/08/2012 16:04

Et moi qui admirais la poésie de Khalil Gibran depuis longtemps mais ne savais pas qu'il avait réalisé de sublimes tableaux!
Heureusement, Opaline vint !!!