Monter...descendre...Telle est la question !

Publié le par Opaline

M'ENFIN , Barbara  !  

cet escalier,

On se décide à le monter  ou

on se trompe encore de sens   ?homme-.jpg

Animalité--> Instinct primaire-->Humanité....

    Moulin-copie-1.jpg 

Pourtant la roue du temps tourne toujours dans le même sens !

On ne peut l'ignorer !

 

*

Publié dans SCIENCE-CONSCIENCE

Commenter cet article

antonio 30/10/2011 02:48


Bonsoir Opaline
ainsi que tu le soulignes, notre propre questionnement e peut se faire dans l'abstraction absolue: nous vivons en relations avec d'autres êtres et, si épanouissement il doit y avoir, il n'est pas
possible sans le concours de nos semblables. Une réflexion uniquement axée sur soi ne peut être que stérile.
Et dans tout cela le doute est de rigueur: nous savons tous où certaine certitudes ont conduit l'humanité.
Même les plus grands Saints, pour prendre l'exemple du religieux,ont souvent été habité par le doute et c'est cela qui les a rendu proches des gens, bien plus que les certitudes.
Vivre en harmonie avec soi-même et avec nos semblables devrait être notre moteur de vie.
Je m'y efforce mais souvent je rate!
Merci pour ces échanges
Antonio


trublion 28/10/2011 12:08


et bien je passe comme de coutume, pour te souhaiter une bonne fin de semaine
bises


Opaline 29/10/2011 22:25



Bonsoir Pierre


Avec les vacances , j'ai eu , un peu moins le temps pour aller voir les amis !


Je te souhaite une bonne fin de semaine , aussi .


Bises  OP



antonio 26/10/2011 04:08


Bonsoir Opaline
d'où venons nous et où allons nous? Je ne suis pas certain que le désir de répondre à cette question soit en croissance au sein de notre société.
De plus en plus de monde se contente de la réponse de quelques gourous, religieux ou politiques, et d'agir en grégaire par rapport à des mouvements qui profitent à un petit nombre.Le questionnement
personnel qui me parait être l'acte essentiel par lequel nous nous construisons réellement, est désormais rangé au musée, parfois mis en scène et regardé comme un spectacle!
Alors cet escalier qu'il est difficile à gravir!
Bon réveil
Antonio


Opaline 29/10/2011 22:23



Bonjour Antonio


Ce sont des questions que l'humanité se posent depuis la nuit des temps en y apportant des réponses bien audacieuses et même présomptueuses !


" On vous le dit , c'est la vérité ! c'est Dieu qui vous le fait dire " ( parce que Dieu ne fait jamais ses commissions lui-même, il a toujours besoin d'un
humain pour ça !


Avec un peu d'intelligence et de perspicacité , on  se demande si dans toutes les " révélations " qui nous sont faites, certaines ne sont pas simplement
humaines !


Oui, mais lesquelles  ?


Pour moi, dans l'impossibilité où je suis de  pouvoir répondre,  prudemment,  je dis toutes !


et j'attends la lumière, tout en me méfiant !


A ce point de ma réflexion, je préfère ne pas avoir de réponses et agir, en attendant,  dans le sens de l'humanité, au sens humaniste du terme, c-à-d
oeuvrer pour l'équilibre physique et mental de l'être humain.


Cela sous-entend de fournir aux hommes tout le nécessaire  et cela suppose une société de consommation intelligente  et pragmatique  non plus basée
sur le profit pour le profit mais sur une productivité utile à tous .


Comme nous le voyons tous les jours , nous en sommes loin ! et même en nette regression à cause d'une mondialisation qui profite  de façon indécente à
ceux qui y ont accès , les multinationales mais  popérise la grande masse des  pauvres et des classes moyennes.


Questionnement personnel : il y a trop de bruit, trop de pressions pour pouvoir accéder , efficacement , à sa propre
réflexion, elle sera inévitablement polluée par la fureur environnante.


Le doute s'impose quant à sa propre évaluation qui  doit toujours être reconsidérée : est-ce bien ce que je pense, est-ce bien ce que j'aimerais qu'il
advienne, est-ce mon intérêt et celui de mes semblables ? Cela suppose beaucoup d'humilité et de conscience !


Oui, l'escalier est difficile à gravir mais avec de la bonne volonté et de l'empathie, on devait pouvoir  se diriger dans la bonne direction, ce serait déjà pas
mal !


Merci, Antonio, de ton passage . Ta réaction m'a bien fait réfléchir !   


Mes amitiés   OP



Mesenga S 24/10/2011 19:01


On se demande aujourd'hui si on progresse encore ! J'en doute ! Vu comment le monde tourne ! Lui il ne tourne pas rond bises !


Opaline 24/10/2011 21:14



Bonsoir Mesenga


Vu les problèmes à tous les niveaux, on se pose, en effet la question mais il faut se dire aussi qu'en une, deux, voire trois générations, on ne peut pas vraiment
évaluer la progression de l'humanité !


Progression, palier, régression s'entremèlent constamment, dans les cultures et les générations .


Nous sommes très impatients , c'est normal, quand nos sociétés piétinent ou régressent tant le peuple, (à notre niveau) a soif de justice et de paix , mais , malgré
les volontés démocratiques exprimées, nos fins stratèges ne prennent pas encore , vraiment, en compte nos désirs !


Cela viendra  car  l'histoire nous a  appris que ce qui ne s'adapte pas  disparait donc, malgré les hoquets des sociétés, sur le long
terme , nous ne pouvons que progresser .


Merci Mesenga


OP


 



Barbara Bee Mia 23/10/2011 13:08


Bonjour Opaline,

D'accord avec Claude!!!! revenir à des valeurs essentiels. Nous avons l'impression d'une régression et en même temps à l'échelle globales, il y a une évolution en cours. Les sapiens mâles dominants
caricaturaux sont mis à mal: "notre ami dominique", dans le genre mâle dominant, très fort dans la caricature!, les arrestations des criminels de guerre serbes, alkaïda, Lybie, Tunisie, etc,
etc.

Cf courrier international: http://www.courrierinternational.com/article/2011/07/07/les-femmes-le-pouvoir-angela-dilma-et-autres-leaders
Des femmes au pouvoir ailleurs. Je suis sidérée que dans notre propre pays nous n'ayons pas tenté cette expérience.

Attention toutefois, une femme pour une femme, ça ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse avant tout c'est d'autres valeurs que la domination, les rapports de force et tout le tralala.

Il n'est pas aisé de se défaire de valeurs, de principes d'identité qui perdurent depuis des millénaires. C'est malheureusement un long processus, faits de cycles comme tu le rappelles si bien avec
la roue.

Nous sommes assénés d'informations négatives, de quoi se noyer. Toutefois, on peut observer des évolutions majeures. Nous pouvons nous exprimons sur nos blogs sans représailles de la part du
pouvoir, contrairement à d'autres pays. Elle est importante cette évolution. Je ne suis pas sûre que nous aurions pu nous exprimer aussi librement il y a 40 ou 50 ans. Ca signifie que quelque chose
avance malgré tout.
Bon dimanche, je retourne à mes cartons! Bzibzi!


Opaline 23/10/2011 22:29



Bonsoir Barbara


En effet, il y a eu , dans les années 70/80 , un courant de pensée  qui prônait l'égalité des sexes;


D'ailleurs , la mode s'appelait " unisexe ".  On exagérait un peu pour faire passer l'idée d'égalité en disant que les filles et les garçons étaient pareils
dans leurs goûts et leurs comportements  .


C'est à ce moment - là que la femme aurait dû s'imposer dans la société civile d'abord, puis dans l'engagement politique mais la France n'a pas été novatrice et n'a
pas accompagné le mouvement qui était très important, pourtant !


Il y en a , pas du tout partageurs, qui ont freiné des quatre fers et on en ressent encore les effets  car ces gens-là sont toujours influents !


Plus grave, on a perdu le cap et on n'est pas prêt de le retrouver avant longtemps, parce que nous avons plus urgent à traiter :  la mondialisation et la
mixité des cultures qu'elle entraîne.


Mais je suis d'accord avec toi, il n'y a pas à être pessimiste parce que nos qualités, nous les possédons et nous les exprimerons   quand un moment
opportun se re-présentera !


Bonne semaine, Barbara et bon déménagement (oui, c'est du bazar ! )


OP